Les 3 huiles essentielles à avoir dans son placard
  • Nora

Les 3 huiles essentielles à avoir dans son placard

Il existe une panoplie complète d’huiles essentielles toutes plus différentes les unes des autres et aux multiples vertus. Quelles soient antispasmodique ou simplement dépurative nous allons vous en conseiller 3 pour commencer, tout en gardant à l’esprit qu’il faut que vous débutiez simplement avec une seule, pour les plus néophytes d’entre

nous, et ainsi apprendre à bien comprendre ses effets et comment l’utiliser.

La lavande

C’est la première huile essentielle à avoir dans son placard et surtout la plus facile pour débuter:

Elle possède plusieurs vertus comme, éloigner les moustiques, elle est aussi antispasmodique, anti mycosique, hypotensive, anti infectieuse, et relaxante, elle est également efficace pour les problèmes de peaux, les infections urinaires, les mycoses cutanées. Très pratique enfin pour soigner les otites, mais aussi contre les poux et les acariens. L’huile essentielle de lavande peut être utilisé en inhalation ou via un diffuseur. La lavande peut aussi être mélangé aux huiles végétales pour l’appliquer en massage.

La menthe poivrée

Cette huile essentielle, trouve sa place tout droit dans votre trousse de secours.

Elle est indispensable si vous prenez un choc ou si vous avez des piqûres douloureuses comme celles des guêpes par exemple. Parmi ses autres vertus, elle est idéale en cas de migraines, de nez bouché ou de mauvaise digestion. Elle peut enfin aider à combattre la mauvaise haleine.


Attention:

la menthe poivrée ne s’utilise pas comme la lavande, Il vous faudra la diluer dans une huile pour limiter les risque d’irritation de la peau mais aussi atténuer son odeur qui peut être enivrante et éviter l’effet de froid qui peut être trop fort.


L'eucalyptus

Il existe deux sortes d’huiles essentielles pour l’eucalyptus:

la radiata et la globulus.

La radiata est l’un des meilleurs remèdes naturels pour venir à bout des infections respiratoires et les toux grasses. Idéale aussi pour traiter les enfants car bien plus douce que la globulus. Si vous la diffusez dans votre intérieur, elle agira très bien sur les personnes fatiguées ou en proies à des pensées encombrantes. Si vous souhaitez l’utiliser par voie cutanée, diluer là avec une huile végétale et veiller à prendre une huile de qualité au risque de vous retrouver avec des irritations de la peau ou encore des assèchements des muqueuses.

La Globulus s’utilise pour les mêmes vertus mais étant composée entre autre de cétone (déchets organiques) on évitera de l’utiliser pour les enfants et les femmes enceintes.

Voilà donc les trois huiles essentielles pour bien débuter et pouvoir soigner les petits maux du quotidien. Il en existe beaucoup d’autres et nous reviendront sur certaines d’entre elles dans de futurs articles. N’hésitez pas aussi à vous renseigner sur les différents mélanges possibles avec ces trois huiles essentielles. Que ce soit en diffusion ou en inhalation, il est souvent possible de les mêler et d’avoir des bienfaits encore plus intéressants.